BFMTV

Pour la première fois, un mannequin pose en hijab et burkini dans le magazine Sports Illustrated

Halima Aden est devenu la première femme à poser en burkini dans Sports Illustrated.

Halima Aden est devenu la première femme à poser en burkini dans Sports Illustrated. - Capture Instagram

Halima Aden, mannequin américano-somalienne, a posé sur des plages du Kenya en burkini pour ce numéro spécial consacré aux maillots de bain.

Connu pour ses photos de mannequins en bikini, le magazine Sports Illustrated a décidé cette année de faire poser pour la première fois une top model en burkini et avec un hijab. Halima Aden, mannequin américano-somalienne de 21 ans, a eu les honneurs du magazine qui publie chaque année un numéro consacré aux maillots de bain, le fameux "swimsuit edition".

Ces photos, qui seront publiées le 8 mai, sont un nouveau signe de l'ouverture de ce magazine à des femmes et des physiques différents. En 2015, Ashley Graham avait ainsi été le premier mannequin grande taille à poser en couverture du magazine. Et en 2018, Brenna Huckaby avait été la première femme handicapée à s'y faire photographier.

Les photos ont été prises sur une plage du Kenya, où a grandi Halima Aden dans un camp de réfugiés de l'ONU jusqu'à à l'âge de 7 ans.

"Mesdames tout est possible!!! Être dans Sports Illustrated me dépasse complètement. C’est un message adressé à ma communauté et au monde que des femmes de tous les horizons, de tous les styles, de toutes les origines… peuvent être solidaires et célébrées", s'est-elle réjouie sur son compte Instagram.

"Nous croyons que la beauté ne connaît pas de frontières", a affirmé MJ Day, l'éditrice du Sports Illustrated Swimsuit, qui dit par ailleurs admirer Halima pour son travail en tant qu'ambassadrice de l'Unicef.

"Elle est, à mon avis, l'une des grandes beautés de notre époque, non seulement à l'extérieur mais aussi à l'intérieur. Lorsque nous nous sommes rencontrés, son intelligence, son enthousiasme et son authenticité m'ont captivé instantanément", ajoute-t-elle.

Ce n'est pas la première fois qu'Halima Aden crée la sensation. Adolescente, elle avait remporté le concours de beauté de son lycée, dans le Minnesota, en portant son hijab. Elle avait ensuite participé voilée au concours de Miss Minnesota, où elle a été repérée par une agence de mannequinat. Depuis, elle a été propulsée sur les podiums de la Fashion Week à New-York et s'est retrouvé en couvertures de plusieurs magazines, dont Vogue Arabia.

Benjamin Rieth