BFMTV

Paris et Londres boycottent l'Euro 2012 en Ukraine

-

- - -

Après le gouvernement français, le gouvernement britannique a décidé de boycotter les matches de l'Euro 2012 qui se joueront en Ukraine. Paris et Londres protestent ainsi contre le sort de Ioulia Timochenko, l'opposante ukrainienne emprisonnée.

La politique internationale s'est invitée à la grande fête du ballon rond: l'Euro 2012 s'ouvre sur un coup de semonce politique de Paris et de Londres. C'est décidé, aucun ministre français ni britannique n'assistera aux matches de football qui se disputeront en Ukraine.
A la suite de la France, le Foreign Office -le ministère britannique des affaires étrangères- l'a annoncé jeudi: le gouvernement de Sa Majesté sèchera les matches de groupes de l'Euro. « Nous gardons à l'étude la possibilité d'assister aux phases suivantes du tournoi en fonction du programme chargé des ministres avant les jeux Olympiques et des inquiétudes généralisées concernant la justice sélective et l'Etat de droit en Ukraine », explique le Foreign Office.

Le sort de Ioulia Timochenko dans la balance

Cette décision britannique intervient une semaine après l'annonce du boycott de l'Euro 2012 en Ukraine par le gouvernement français. Plus clair encore, Paris a justifié son choix par « sa préoccupation du respect des valeurs européennes et notamment à la lumière de la situation de Mme Timochenko ». Les Occidentaux dénoncent une justice sélective.
Ioulia Timochenko a été condamnée à 7 ans de prison et incarcérée en Ukraine pour abus de pouvoir. Ancien Premier ministre ukrainienne et figure de la Révolution orange, l'opposante au pouvoir en place est actuellement hospitalisée pour des problèmes de dos à Kharkiv, l'une des quatre villes d'Ukraine où doivent se tenir des matches de l'Euro 2012. Pour sa part, Ioulia Timochenko a fait savoir que ses partisans ne troubleraient pas la compétition de l'Euro 2012, mais elle devrait user de cette tribune et de l'exposition internationale de son pays pour délivrer des messages politiques.

La Rédaction