BFMTV

Une touriste canadienne échappe à une tentative de meurtre, son fiancé retrouvé mort dans leur van volé

Une voiture de la police néo-zélandaise (Photo d'illustration)

Une voiture de la police néo-zélandaise (Photo d'illustration) - BRENDON O'HAGAN / AFP

Un couple de touristes, qui stationnait dans un van, a été attaqué dans la nuit de jeudi à ce vendredi en Nouvelle-Zélande, près de la ville côtière de Raglan. L'homme, un Australien de 33 ans, a été retrouvé mort. Sa fiancée, une Canadienne de 32 ans, est saine et sauve.

Une chasse à l’homme est en cours en Nouvelle-Zélande après qu’un touriste australien a été tué dans la nuit de jeudi à ce vendredi, près de la ville côtière de Raglan. Il se trouvait dans un van avec sa fiancée canadienne, selon le média Radio-Canada, s’appuyant sur des informations de l'agence Associated Press.

Aux alentours de 3 heures du matin, un homme a tiré plusieurs balles en direction de la camionnette du couple et a blessé le touriste australien, âgé de 33 ans. Sa fiancée canadienne, âgée de 32 ans, a pu s'échapper et se réfugier dans une propriété, d'où elle a prévenu la police, rapporte une correspondante locale du Guardian

Le tireur s'est ensuite emparé du van, qui a été retrouvé à 8h du matin à environ 75 kilomètres de Raglan. Le corps du touriste était à l’intérieur du véhicule. Les autorités ont indiqué ne pas savoir si l’Australien est mort en raison des coups de feu reçus lors de l’attaque ou s’il a subi des violences de la part de l’homme.

Une enquête ouverte 

"C’est un tragique incident. Les premiers éléments de l’enquête indiquent qu’il s’agit d’une attaque menée au hasard. Il est évidemment inquiétant qu’un homme armé soit dans la nature. Mais nous voulons vous assurer que notre première priorité est de le retrouver aussi vite que possible", a indiqué l’inspecteur-détective Graham Pitkethley. Une enquête a été ouverte pour homicide.

Selon le Guardian, les fusillades aléatoires sont très rares en Nouvelle-Zélande. Des centaines de touristes voyagent chaque année sains et saufs à travers le pays à bord de vans.

Clément Boutin