BFMTV

Variant Delta: face à un cluster, les habitants de Sydney ont interdiction de quitter la ville

Les abords de l'Opéra de Sydney complètement déserts, le 22 juin 2021.

Les abords de l'Opéra de Sydney complètement déserts, le 22 juin 2021. - Saeed KHAN / AFP

Les autorités n'ont pas ordonné la fermeture des restaurants et des bars, mais il sera désormais interdit de chanter et de danser.

La majorité des cinq millions d'habitants de Sydney ont interdiction - sauf motifs impérieux - de quitter la plus grande ville du pays à partir de ce mercredi en raison d'un cluster du variant Delta du Covid-19, ont annoncé les autorités qui redoutent sa propagation à d'autres régions.

Plus d'une trentaine de personnes ont été déclarées positives depuis l'apparition, la semaine dernière, de ce foyer épidémique dans le quarter de Bondi Beach à Sydney. L'homme à l'origine du cluster serait un chauffeur travaillant pour des équipages de compagnies aériennes qui aurait été contaminé par le très contagieux variant Delta du virus, identifié pour la première fois en Inde.

Les autorités n'ont pas ordonné la fermeture des restaurants et des bars, mais il sera désormais interdit de chanter et de danser. Les grands événements peuvent toujours se tenir alors que la capacité d'accueil des stades été limitée à 50%.

Face au virus, "l'apathie ne doit pas avoir de place"

"Je sais par expérience ... qu'il y a un certain degré de fatigue et un certain degré d'indifférence par rapport au virus", a reconnu Brad Hazzard, le ministre de la Santé de cet État le plus peuplé du pays. Il a invité les habitants à ne pas baisser la garde face à "ce variant du virus plus dangereux" et "l'apathie ne doit pas avoir de place".

L'Australie, qui a jusqu'à maintenant plutôt bien contenu la propagation du Covid-19 sur son sol, totalise depuis le début de la pandémie moins de 30.000 cas de Covid-19 -la plupart dans l'État de Victoria - et moins d'un millier de morts pour 25 millions d'habitants. Seuls 6,7 millions d'habitants ont pu se faire vacciner à ce stade sur un total de 25 millions et la plupart n'ont pu recevoir qu'une dose.

Les autorités néo-zélandaises ont également renforcé les restrictions à Wellington après qu'un habitant de Sydney, qui a passé son week-end dans la capitale de l'archipel, a été testé positif à son retour.

M.D. avec AFP