BFMTV

Netanyahu voit Obama, rejette un retour aux frontières de 1967

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi à la Maison blanche qu'il était prêt à des compromis pour parvenir à la paix au Proche-Orient mais a rejeté la proposition de Barack Obama de revenir aux frontières de 1967. /Photo prise

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi à la Maison blanche qu'il était prêt à des compromis pour parvenir à la paix au Proche-Orient mais a rejeté la proposition de Barack Obama de revenir aux frontières de 1967. /Photo prise - -

WASHINGTON (Reuters) - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi à la Maison blanche qu'il était prêt à des compromis pour...

WASHINGTON (Reuters) - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi à la Maison blanche qu'il était prêt à des compromis pour parvenir à la paix au Proche-Orient mais a rejeté la proposition de Barack Obama de revenir aux frontières de 1967.

S'exprimant dans le Bureau ovale, le chef du gouvernement israélien a souligné que l'Etat hébreu ne pouvait revenir à des frontières indéfendables et que la paix ne pouvait pas s'édifier "sur des illusions".

Reconnaissant des divergences "ici et là" entre les Etats-Unis et Israël, il a cependant ajouté qu'il entendait continuer à travailler avec le président américain afin de ramener la paix au Proche-Orient.

Barack Obama, pour sa part, a rappelé les liens particuliers qui unissent les deux pays et a précisé qu'il avait confirmé à son interlocuteur les idées avancées jeudi lors de son allocution télévisée.

Pour le chef de la Maison blanche, tout accord sur la création d'un Etat de Palestine doit s'appuyer sur les frontières de 1967, avant la guerre des Six-Jours, moyennant des échanges concertés de territoires.

Matt Spetalnick, Guy Kerivel pour le service français