BFMTV

VIDEO - Gaza: 4 enfants palestiniens tués par des bombes israéliennes

Deux tirs israéliens ont tués quatre enfants et blessés d'autres sur une plage, mercredi 16 juillet, à Gaza.

Deux tirs israéliens ont tués quatre enfants et blessés d'autres sur une plage, mercredi 16 juillet, à Gaza. - -

Alors qu'ils jouaient à proximité d'une cabane de pécheurs sur une plage très fréquentée de Gaza, un groupe d'enfants a été fauché par deux tirs d'obus israéliens, mercredi. Un "tragique incident" pour l'armée israélienne, qui a ouvert une enquête.

C'est une nouvelle image choc, qui suscite beaucoup d'émotion. Lors d'une journée particulièrement sanglante mercredi, durant laquelle l'armée israélienne a intensifié ses bombardements contre le Hamas sur la bande de Gaza, quatre enfants ont été tués par un tir d'obus sur une plage gazaouie. Une bavure qui s'est déroulée à proximité d'un hôtel où logent plusieurs journalistes, qui ont pu immortaliser et retranscrire le drame.

Fauchés alors qu'ils tentaient de fuir

Sur les images, plusieurs bateaux israéliens patrouillent à proximité d'une plage très fréquentée de Gaza, où plusieurs enfants jouent. Vers 16 heures locales, un premier tir touche une petite cahute de pécheurs. Les jeunes qui ont la chance de pouvoir en sortir se mettent à courir, paniqués.

Alors qu'ils tentent de fuir les lieux pour se réfugier, une seconde bombe les fauche en pleine course. En tout, quatre enfants sont morts: Ahed Atef Baker, 10 ans, Zacharia Ahed Baker, 10 ans, Mohamed Ramez Baker, 9 ans, et Ismaïl Mohamed Baker, 11 ans. Tous cousins, comme le précise l'Agence France-Presse (AFP). Au moins cinq autres sont blessés, aussi bien sur la plage que dans les décombres de la cabane.

We think it was a fisherman and his 3 sons, preparing nets. Probably shells from Israeli gunboat #Gaza #c4news pic.twitter.com/vkChZZAaGY
— Jonathan Miller (@millerC4) 16 Juillet 2014

Une centaine de personnes a accompagné le cortège funèbre

Tout de suite après la catastrophe, les corps des enfants, brûlés et déchiquetés, ont été amenés à leurs familles puis à la mosquée voisine. Ils ont ensuite été immédiatement enterrés, leurs corps enveloppés dans le drapeau jaune du Fatah, le mouvement nationaliste du président Mahmoud Abbas, en présence d'une centaine de personnes.

The Bakir family to which the boys belonged is famed for fishing - an extremely dangerous pursuit in #Gaza #c4news pic.twitter.com/6CVCiJmRUG
— Jonathan Miller (@millerC4) 16 Juillet 2014
A #Palestinian mother reacts to the news that her son was one of 4 boys killed in Israeli shelling of #gaza seaport pic.twitter.com/2LdGY5p9GU
— Ayman Mohyeldin (@AymanM) 16 Juillet 2014

L'armée israélienne enquête et déplore un "tragique incident"

Déplorant un "tragique incident", l'armée israélienne a indiqué enquêter "consciencieusement" sur ce drame. Mais, a-t-elle poursuivi, "selon les résultats préliminaires, les cibles de la frappe étaient du Hamas". Une organisation considérée comme "terroriste" par Israël, Washington et l'Union européenne.

Jé. M. avec AFP