BFMTV

Le Hamas demande à Israël de libérer 54 Palestiniens avant des pourparlers

Un responsable du Hamas, au pouvoir à Gaza, a écarté vendredi l'idée de nouveaux pourparlers avec Israël s'il l'Etat hébreu ne libérait pas des dizaines de prisonniers de nouveau arrêtés après leur libération en vertu d'un accord d'échange en 2011.

Le Hamas affirme détenir des restes de deux soldats israéliens tués lors de la guerre à Gaza l'été dernier entre Israël et des groupes armés palestiniens. Il n'a cependant pas commenté l'annonce la semaine dernière par Israël selon laquelle deux ressortissants israéliens sont détenus à Gaza par le Hamas.

Contacts indirects et informels

Un ancien Premier ministre du mouvement islamiste, Ismaïl Haniyeh, a indiqué que l'Etat hébreu avait arrêté de nouveau au moins 54 des 1.000 prisonniers qui avaient été libérés en 2011 en échange du soldat israélien, Gilad Shalit, enlevé en 2006 par des activistes palestiniens de Gaza. Des sources israéliennes et du Hamas ont fait état de contacts indirects et informels pour obtenir une trêve à long terme entre les deux ennemis.

la rédaction avec AFP