BFMTV

Liban: trois morts dans un attentat suicide dans l'est

BFMTV

Deux soldats et un civil ont été tués samedi dans un attentat suicide à la voiture piégée contre un barrage de l'armée à Hermel, dans l'est du Liban, a déclaré un responsable médical sous couvert de l'anonymat.

Le puissant mouvement chiite Hezbollah, qui soutient militairement le régime du président Bachar al-Assad contre les rebelles en Syrie, a une forte présence à Hermel, située dans la vallée de la Bekaa, à 10 km de la frontière syrienne.

Le barrage visé est situé à l'entrée de Hermel, le théâtre ces derniers mois de nombreuses attaques liées au conflit en Syrie, et les voitures y sont régulièrement arrêtées et fouillées par l'armée.

Juste après l'attaque, la police militaire a imposé un périmètre de sécurité à Hermel, à la recherche de suspects et d'éléments pour l'enquête, selon l'agence nationale ANI. Les autorités judiciaires ont également ordonné un examen ADN sur les restes du kamikaze, a ajouté l'ANI.