BFMTV

Liban: attentats suicide meurtriers près de la frontière syrienne

BFMTV

Une série d'attentats suicide a coûté la vie à cinq personnes à l'est du Liban, région troublée en raison de sa proximité avec la Syrie en guerre.

Ce lundi, un village à majorité chrétienne de l’est du Liban a été la cible de plusieurs attentats suicide menés par quatre kamikazes, qui ont causé le décès de cinq individus. Cette attaque est survenue quelques heures après que le groupe Daesh a revendiqué un attentat suicide perpétré en Jordanie à la frontière syrienne, ayant fait sept morts et 13 blessés mardi.

Un mode-opératoire typique des jihadistes

La série d'explosions s'est produite avant l'aube à Al-Qaa, un village situé dans la région de la Bekaa, à quelques kilomètres de la frontière syrienne. Le mode opératoire - utilisation de kamikazes et attentats simultanés - est typique des organisations jihadistes comme Daesh et Al-Qaïda. "Le premier assaillant a frappé à la porte de l'une des maisons, mais face à la méfiance des habitants, il a déclenché sa ceinture explosive", a indiqué une source militaire. Alertés, les habitants se sont rassemblés sur les lieux, à une centaine de mètres de l'église, et c'est à ce moment-là que les trois autres kamikazes sont entrés en action, a-t-elle ajouté.

A.M avec AFP