BFMTV

L'EI revendique un attentat contre une mosquée chiite en Arabie saoudite

L'attentat, perpétré dans une mosquée chiite, a fait 21 morts.

L'attentat, perpétré dans une mosquée chiite, a fait 21 morts. - Husein Radwan - AFP

Un attentat suicide en Arabie saoudite, revendiqué pour la première fois par le groupe jihadiste Etat islamique, a fait vendredi 21 morts et 81 blessés dans une mosquée chiite de l'est du royaume.

Ceinture explosive

"Un individu a fait détoner une bombe qu'il portait sous ses vêtements pendant la prière du vendredi dans la mosquée Ali Ibn Abi Taleb à Koudeih, une localité de la province de Qatif", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur saoudien. Le site du quotidien Arryadh a mis en ligne des photos de tapis de prière imbibés de sang et du faux plafond de la mosquée qui s'est effondré en partie sous le souffle de l'explosion.

Dans un communiqué mis en ligne sur des sites islamistes, l'EI affirme que "les soldats du califat dans la province de Najd (Arabie saoudite, NDLR)" sont responsables de l'attaque, précisant qu'elle a été menée par un kamikaze qui a actionné une ceinture explosive qu'il portait sur lui dans la mosquée.

L'EI en guerre contre les chiites

Le communiqué promet aux chiites "des jours sombres" jusqu'à ce que "les soldats de l'EI" les "chassent de la péninsule arabique". L'EI, un groupe extrémiste sunnite, exècre la communauté chiite, qu'il attaque régulièrement, notamment en Irak où il a conquis d'importants territoires. En Irak et en Syrie, où il contrôle aussi de vastes régions, le groupe est visé depuis neuf mois par des frappes aériennes de la coalition menée par les Etats-Unis et dont l'Arabie saoudite fait partie.

la rédaction avec AFP