BFMTV

Palestiniens tués à Gaza: la France demande "la plus grande retenue" aux autorités israéliennes

Des palestiniens dans la bande de Gaza ce vendredi.

Des palestiniens dans la bande de Gaza ce vendredi. - MAHMUD HAMS / AFP

Dans un communiqué de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Paris fait part de sa "plus vive préoccupation face aux graves incidents" survenus dans la bande de Gaza.

Paris a réagi ce dimanche soir aux violents affrontements qui ont lieu dans la bande de Gaza depuis vendredi et ont causé la mort d'au moins 16 Palestiniens. Dans un communiqué de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, la France exprime "sa plus vive préoccupation face aux graves incidents survenus" ces derniers jours.

Vendredi a été la journée la plus meurtrière dans la bande de Gaza depuis la guerre de 2014: 16 Palestiniens ont été tués et plus de 1.400 blessés, dont 758 par des tirs à balles réelles, selon le ministère de la Santé dans l'enclave. 

Demandant aux autorités israéliennes "d'agir avec la plus grande retenue", Paris rappelle le droit des Palestiniens à manifester pacifiquement. Pour mettre fin à la crise humanitaire, Paris plaide pour la fin du blocus et la levée des mesures restrictives. Enfin, la France "rappelle l'urgence d'une reprise de négociations sérieuses en vue de mettre en oeuvre la solution des deux Etats".

C.V.