BFMTV

Marche républicaine: Benyamin Netanyahou était-il convié?

François Hollande et Benyamin Netanyahou lors de la marche républicaine à Paris ce dimanche

François Hollande et Benyamin Netanyahou lors de la marche républicaine à Paris ce dimanche - ERIC FEFERBERG / AFP

C'est l'une des images fortes de la marche républicaine qui a eu lieu dimanche à Paris. Benyamin Netanyahou et son homologue palestinien Mahmoud Abbas, ensemble, dans une marche contre le terrorisme. Cependant, aucun des deux protagonistes n'avait reçu de carton d’invitation.

Sa venue à Paris a fait couler beaucoup d'encre. Dimanche, Benyamin Netanyahou, a participé à la marche républicaine aux côtés de François Hollande et d'une cinquantaine de chefs d’États étrangers. L'image du Premier ministre israélien, marchant à seulement quelques mètres de son homologue palestinien a été utilisée comme le symbole de l'unité mondiale face au terrorisme. Cependant, cette image n'a failli jamais voir le jour.

Selon le site du quotidien israélien Haaretz, François Hollande aurait demandé à Benyamin Netanyahou de ne pas se rendre à la marche prévue dimanche afin d'éviter que la question des relations entre juifs et musulmans ne détourne le message de la manifestation.

Il accepte de ne pas venir et change finalement d'avis

Le Premier ministre israélien aurait dans un premier temps accepté de ne pas se rendre à Paris, avant de se rétracter lorsqu'il a appris que les ministres israéliens des Affaires étrangères Avigdor Lieberman et de l'Economie Naftali Bennett se rendraient à Paris afin de rencontrer la population juive.

Ne souhaitant pas laisser à ses adversaires politiques l'occasion de s'exprimer en ce moment d'émotion intense, Benyamin Netanyahou a alors décidé de passer outre la demande de François Hollande et de se rendre à Paris. La venue du Premier ministre israélien à Paris a été annoncée samedi dans la soirée, soit la veille de la marche républicaine, via son compte officiel Twitter. En réponse, l’Elysée a choisi de relancer l'invitation lancée au président palestinien, Mahmoud Abbas.

Benyamin Netanyahu et Mahmoud Abbas côte à côte pour Charlie

Le Premier ministre israélien et son homologue palestinien se sont finalement retrouvés ensemble à Paris ce dimanche à l'occasion de la marche organisée contre le terrorisme. La participation de Benjamin Netanyahou et Mahmoud Abbas au cortège aura finalement agi comme un symbole très fort, emblème de l'unité mondiale dans cette lutte contre le terrorisme.

Toujours sur le réseau social, Benyamin Netanyahou s'est adressé aux juifs de France.

Une invitation à peine cachée du Premier ministre israélien et dont Manuel Valls a pris le contrepied samedi soir devant la supérette Hyper Cacher, porte de Vincennes. "La France, sans les juifs de France, n'est plus la France", a-t-il déclaré.

Audrey Guiraud