BFMTV

Selon Bagdad, de plus en plus d'étrangers combattent en Irak

Un soldat de la force gouvernementale irakienne, le 26 mai 2015

Un soldat de la force gouvernementale irakienne, le 26 mai 2015 - Haidar Hamdani - AFP

Le groupe Etat islamique (EI) compte de plus en plus de combattants étrangers dans ses rangs, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse à Paris le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi.

"Ce que je vois en Irak, c'est un nombre de combattants étrangers plus important qu'avant", a-t-il dit. Dans le passé, les combattants irakiens étaient estimés à 58% pour 42% d'étrangers. Aujourd'hui, la proportion s'est inversée avec 60% de combattants étrangers contre 40% d'Irakiens, a-t-il précisé.

"Daech (autre appellation du groupe Etat islamique) est en train de créer une nouvelle génération de combattants, dévoués, endoctrinés" qui "sont préparés à mourir mais ce ne sont pas des kamikazes", a ajouté le Premier ministre irakien, venu à Paris participer à une réunion de la coalition internationale en lutte contre Daech.

"Il y a un problème international, il doit être résolu", a-t-il ajouté. Lors de cette rencontre, vingt-quatre pays et organisations internationales, engagés dans une campagne de raids aériens et de formation de l'armée irakienne, doivent réviser leur stratégie de lutte après plusieurs succès remportés sur le terrain par le groupe EI.

la rédaction avec AFP