BFMTV

Irak: Plus de 20 morts supplémentaires à Bagdad

BFMTV

Des hommes armés ont tué lundi 12 personnes dans un bus à Mossoul, dans le nord de l'Irak, frappé lundi par une série d'attaques spectaculaires, ont annoncé la police et un employé de la morgue.

Ces attaques dans la région de Bagdad ont fait au moins neuf morts et 25 blessés, ont annoncé des responsables des services de sécurité et de santé.

Trois voitures piégées et une bombe accrochée à un véhicule ont explosé en début de matinée dans et autour de la capitale irakienne, où les violences meurtrières restent quotidiennes malgré d'importantes mesures de sécurité.

Ces attaques interviennent alors qu'au moins 19 personnes avaient été tuées dimanche dans de nouvelles violences dans le pays, dont Nawras al-Nuaimi, présentatrice à la télévision locale Al-Mosuliyah, dans le nord du pays.

Il s'agit du sixième assassinat de journaliste en Irak depuis début octobre, et le cinquième à Mossoul.

Chef lieu de la province de Ninive, Mossoul, habité majoritairement par des arabes sunnites, est l'un des endroits les plus dangereux du pays, théâtre d'explosions, d'attaques et d'extorsions de fonds toujours plus nombreuses ces derniers mois.

Les insurgés, dont Al-Qaïda, sont très actifs dans la ville.