BFMTV

Irak: le mausolée de Saddam Hussein détruit

La tombe de Saddam Hussein a été détruite près de Tikrit, en Irak, résultat des combats qui opposent l'Etat islamique et les forces irakiennes.

La sépulture de l'ancien dictateur n'aura pas été épargnée par le conflit. La tombe où reposait Saddam Hussein a été détruite dans les combats qui font rage entre l'Etat islamique (EI) et les forces irakiennes près de Tikrit.

Le mausolée était situé dans le village d'Aouja, le lieu de naissance du dictateur. "C'est le sort de Saddam. Nous lui avons fait ce qu'il nous a fait", se vantait mardi sur les ruines un milicien de la mobilisation populaire (Hached Al Chaabi ou MP).

Des fidèles de l'ancien dirigeant irakien avaient déplacé l'an dernier sa dépouille, par peur que celle-ci ne soit profanée par des milices chiites.

Le sanctuaire était devenu un lieu de pèlerinage pour les nostalgiques du régime baasiste. Ces derniers se réunissaient ainsi chaque année pour commémorer la naissance et le décès du raïs. L'ancien dictateur a été pendu le 30 décembre 2006 après avoir été jugé coupable de crimes contre l'humanité.

Bagdad suspend l'assaut contre Tikrit

L'offensive des forces irakiennes pour reprendre Tikrit a été suspendue mardi en raison des engins explosifs disséminés par les jihadistes assiégés dans cette ville clé du nord du pays.

L'armée irakienne avait déjà tenté de reprendre par trois fois, en vain, la ville d'origine de l'ex-dictateur Saddam Hussein. Des commandants ont affirmé de façon récurrente qu'ils étaient sur le point de lancer l'assaut - mais la ligne de front n'a pas bougé depuis des jours.

Depuis sa percée fulgurante en Irak il y a neuf mois, Daesh impose sa loi et multiplie les atrocités dans les régions sous son contrôle, comme sur les territoires conquis en Syrie à la faveur du conflit qui a éclaté il y a quatre ans entre le régime et les rebelles.

K. L.