BFMTV

Exécution prévue en Arabie Saoudite: la France rappelle son opposition à la peine de mort

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement - ATTA KENARE / AFP

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a rappelé que la France "refusait" la peine de mort "dans tous les pays", alors que l'Arabie saoudite prévoit d'exécuter un homme accusé d'avoir manifesté lors du Printemps arabe.

"La France a toujours la même réaction, elle est très ferme et très claire: en toute occasion, tout pays, quel qu'il soit, nous refusons la peine de mort", a déclaré Stéphane Le Foll lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

"La France est un pays qui défend l'abolition de la peine de mort partout, dans tous les pays. C'est ce qui a toujours été la position de la France" Mardi, des experts onusiens des droits de l'homme ont estimé que l'Arabie saoudite devait annuler l'exécution prévue de cet homme accusé d'appartenir à une organisation criminelle après avoir participé à des manifestations du Printemps arabe, lorsqu'il avait 17 ans, en 2012.

la rédaction avec AFP