BFMTV

Glissement de terrain en Afghanistan: au moins 300 morts

Le glissement de terrain  a eu lieu dans la province du Badakhshan, au nord-est de l'Afghanistan

Le glissement de terrain a eu lieu dans la province du Badakhshan, au nord-est de l'Afghanistan - -

Les opérations de recherche d'éventuels survivants des équipes de secours ont pris fin. Un premier bilan plus alarmant faisait état de 2.500 morts, mais avait été établi "sur la base de témoignages."

Quelque 300 personnes ont péri dans les glissements de terrain survenus dans le nord-est de l'Afghanistan, et le bilan final ne devrait pas excéder les 500 morts, ont annoncé samedi les autorités locales, signalant la fin des opérations de recherche d'éventuels survivants.

"Nous avons une liste de 300 morts confirmés", a déclaré à des journalistes Shah Waliullah Adeeb, le gouverneur du Badakhshan, où s'est produite la catastrophe, alors que la mission de l'ONU en Afghanistan (Unama) avait fait état vendredi soir d'au moins 350 morts.

Shah Waliullah Adeeb lui-même avait dans un premier temps estimé que "2.500 personnes pourraient avoir trouvé la mort".

"Les premiers chiffres qui avaient été annoncés avaient été établis sur la base de témoignages, et non par notre équipe technique. Nous pensons que le bilan humain ne dépassera pas les 500 morts", a précisé le vice-gouverneur, Mohammad Bedar.

Les secours à la recherche de survivants

Des habitants des villages voisins sont venus prêter main forte aux secours à la levée du jour mais ceux-ci, équipés de moyens rudimentaires, n'ont encore retrouvé aucun corps, a dit à Reuters un responsable de la police locale.

L'armée afghane a acheminé par voie aérienne des moyens de secours supplémentaires, la région n'étant desservie que par des routes de montagne en mauvais état.

Le glissement de terrain est survenu dans le district d'Argo de la province du Badakhshan, région pauvre et montagneuse frontalière du Tajikistan, de la Chine et du PakistanL

Les États-Unis prêts à aider ses "partenaires afghans"

Le président des Etats-Unis Barack Obama a déploré une "terrible tragédie" en Afghanistan.

"Nos pensées vont aux habitants en Afghanistan qui sont confrontés à une terrible tragédie", a déclaré Obama lors d'une conférence de presse commune à Washington avec la chancelière allemande Angela Merkel.

"Beaucoup de personnes sont portées disparues. Nous nous tenons prêts à aider nos partenaires afghans pour faire face à cette catastrophe", a-t-il encore souligné.