BFMTV

Attentat suicide en Afghanistan: 14 morts

La police afghane déplaçant les victimes de l'attentat suicide à à Pul-e-Khumri lundi.

La police afghane déplaçant les victimes de l'attentat suicide à à Pul-e-Khumri lundi. - -

Quatorze personnes sont mortes lundi dans un attentat suicide qui a visé et tué un chef de Conseil provincial dans le nord de l'Afghanistan.

Un attentat suicide en Afghanistan a tué un chef de Conseil provincial qu'il visait, et 13 autres personnes lundi.

L'attaque, revendiquée par les insurgés talibans, a eu lieu devant le siège du Conseil à Pul-e-Khumri, capitale de l'instable province de Baghlan.

"Un kamikaze à pied et vêtu d'un uniforme de police a déclenché sa bombe au moment où le chef du conseil et ses gardes du corps entraient dans le bâtiment", a déclaré Sadeq Muradi, chef adjoint de la police provinciale.

"Le chef du Conseil, Mohammed Rassoul Mohseni, a été tué, ainsi que trois de ses gardes et des civils qui étaient venus discuter de leurs problèmes avec lui", selon Sadeq Muradi.

"Corrompu et contre les talibans"

"Selon les informations recueillies auprès des différents hôpitaux de la ville, le bilan des morts s'élève à 14. Neuf personnes ont également été blessées", a indiqué Zubair Akbary, directeur des services de santé publics de la province. Le précédent bilan des autorités faisait état de 11 morts.

Dans un appel téléphonique, Zabiullah Mujahid, porte-parole des talibans, a affirmé que le chef du Conseil avait été "la cible" des insurgés "parce qu'il était corrompu et contre les talibans".

Ancien chef de guerre, Mohammed Rassoul Mohseni était très influent dans la province de Baghlan, selon des médias afghans. Le Conseil provincial équivaut à un Parlement local, mais sans pouvoir législatif.

Le président Hamid Karzaï a fermement condamné cette attaque perpétrée par les "ennemis de l'Afghanistan", expression habituellement employée par les autorités pour désigner la rébellion menée par les talibans.


À LIRE AUSSI:

>> Trois soldats de l'Otan tués en Afghanistan

>> L'armée américaine veut garder neuf bases en Afghanistan

>> Afghanistan: dix civils tués par l'explosion d'une mine