BFMTV

Moubarak condamné pour avoir suspendu internet et le téléphone

Hosni Moubarak et deux autres anciens responsables égyptiens ont été condamnés samedi à des amendes dont le total s'élève à 540 millions de livres égyptiennes (90,64 millions de dollars) pour avoir suspendu internet et le réseau de téléphone mobile pendan

Hosni Moubarak et deux autres anciens responsables égyptiens ont été condamnés samedi à des amendes dont le total s'élève à 540 millions de livres égyptiennes (90,64 millions de dollars) pour avoir suspendu internet et le réseau de téléphone mobile pendan - -

LE CAIRE (Reuters) - L'ancien président Hosni Moubarak et deux autres anciens responsables égyptiens ont été condamnés samedi à une amende de 540...

LE CAIRE (Reuters) - L'ancien président Hosni Moubarak et deux autres anciens responsables égyptiens ont été condamnés samedi à une amende de 540 millions de livres égyptiennes (90,64 millions de dollars) pour avoir suspendu internet et le réseau de téléphone mobile pendant les manifestations de janvier, a-t-on appris de source judiciaire.

Le tribunal administratif a condamné Moubarak à une amende de 200 millions de livres, l'ancien Premier ministre Ahmed Nazif à 40 millions de livres et l'ancien ministre de l'Intérieur Habib al Adly à 300 millions de livres pour atteinte à l'économie nationale, dit-on de même source.

Il s'agit du premier jugement rendu contre Moubarak depuis qu'il a été renversé, le 11 février.

Moubarak devra encore répondre d'accusations plus graves, notamment d'avoir ordonné de tuer des manifestants, crime passible de la peine de mort.

Nicole Dupont pour le service français