BFMTV

Les insurgés libyens accusent le monde de lenteur face à Kadhafi

Moustafa Abdeldjeïl, le chef du Conseil national libyen formé par les insurgés, a réclamé samedi une intervention rapide de la communauté internationale contre les forces de Mouammar Kadhafi qui bombardent Benghazi. /Photo prise le 12 mars 2011/REUTERS/Su

Moustafa Abdeldjeïl, le chef du Conseil national libyen formé par les insurgés, a réclamé samedi une intervention rapide de la communauté internationale contre les forces de Mouammar Kadhafi qui bombardent Benghazi. /Photo prise le 12 mars 2011/REUTERS/Su - -

BENGHAZI, Libye (Reuters) - Moustafa Abdeldjeïl, le chef du Conseil national libyen formé par les insurgés, a réclamé samedi une intervention rapide...

BENGHAZI, Libye (Reuters) - Moustafa Abdeldjeïl, le chef du Conseil national libyen formé par les insurgés, a réclamé samedi une intervention rapide de la communauté internationale contre les forces de Mouammar Kadhafi qui bombardent Benghazi.

"Il y a actuellement un bombardement à l'artillerie et à la roquette sur tous les quartiers de Benghazi", a-t-il dit à Al Djazira. "La communauté internationale tarde à intervenir pour protéger les civils face aux forces de Kadhafi."

"Il y aura aujourd'hui une catastrophe à Benghazi si la communauté internationale ne met pas en oeuvre les résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu", a-t-il poursuivi.

"Nous lançons un appel à la communauté internationale, à l'ensemble du monde libre, pour qu'elle empêche ce régime tyrannique d'exterminer des civils."

Edmund Blair, Bertrand Boucey pour le service français