BFMTV

Les corps de deux fillettes syriennes repêchés en Méditerranée

Opération de secours au large de la Libye. (Photo d'illustration)

Opération de secours au large de la Libye. (Photo d'illustration) - HANDOUT YARA NARDI - ITALIAN RED CROSS - AFP

Les corps sans vie de deux fillettes syriennes de 8 mois et 5 ans ainsi que ceux de deux adultes ont été repêchés vendredi 19 août au large des côtes libyennes, en mer Méditerranée.

La Croix-Rouge italienne et l'ONG maltaise MOAS ont annoncé vendredi 19 août avoir récupéré en mer les cadavres de cinq migrants. Deux d'entre eux étaient des fillettes syriennes de huit mois et de cinq ans naufragées au large des côtes libyennes. 

Les 21 survivants de ce naufrage, qui ont été secourus dans un premier temps par l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, affirment qu'en tout 27 syriens se trouvaient à bord du canot qui s'est abîmé dans le canal de Sicile. Un passager est toujours porté disparu.

La mort des deux fillettes syriennes en Méditerranée intervient à presque un an de celle du petit Aylan Kurdi, dont la photo du cadavre sur une plage turque avait fait le tour du monde et suscité une vague d'émotion planétaire. Regina Catrambone, la cofondatrice de l'ONG MOAS, a déclaré:

"Il est temps que la communauté internationale prenne la mesure de cette réalité et mette en place des solutions sûres et légales pour les plus vulnérables, afin qu'ils puissent accéder à la protection à laquelle ils ont droit".

La traversée du Canal de Sicile, particulièrement périlleuse, a coûté la vie à 3.120 migrants depuis le début de l'année, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Une augmentation de 26% du nombre total des migrants morts en Méditerranée cette année. 

la rédaction avec AFP