BFMTV

Le vice-président de l'Equateur condamné à six ans de prison pour avoir perçu des pots-de-vin

Jorge Glas.

Jorge Glas. - RODRIGO BUENDIA / AFP

Jorge Glas, vice-président de l'Equateur, a été condamné ce mercredi dans la cadre du scandale Odebrecht portant sur la perception de pots-de-vin.

Le vice-président équatorien Jorge Glas, en préventive pour son implication dans le scandale Odebrecht, a été condamné mercredi à six ans de prison par la Cour suprême pour avoir perçu pour plusieurs millions de dollars de pots-de-vin du groupe de BTP brésilien. Proche de l'ex-président socialiste Rafael Correa, en conflit avec son successeur Lenin Moreno, Jorge Glas, 48 ans et vice-président depuis 2013, est le responsable politique en activité de plus haut rang à être condamné dans cette affaire en Amérique latine. 

Un scandale continental

Ce vaste scandale de corruption a éclaboussé jusqu'à d'anciens chefs d'Etat, tel le Brésilien Luiz Inacio Lula da Silva ainsi que les Péruviens Ollanta Humala et Alejandro Toledo. Les actuels présidents vénézuélien Nicolas Maduro et péruvien Pedro Pablo Kuczynski ont aussi été mis en cause. Jorge Glas a comparu devant la chambre pénale de la Cour nationale de Quito, la juridiction suprême, qui l'a condamné à l'issue de trois semaines d'audiences pour association illicite, aux côtés de quatre autres personnes, dont son oncle Ricardo Rivera, par l'intermédiaire duquel le vice-président a empoché 13,5 millions de dollars de pots-de-vin.

Trois autres accusés ont été condamnés à seulement 14 mois de prison en raison de leur "coopération efficace" avec la justice, selon la décision du magistrat Edgar Flores lue devant la Cour. Le Parquet, à l'origine de ce procès entamé le 24 novembre, avait requis la peine maximale de six ans pour ce crime d'association illicite.

R.V. avec AFP