BFMTV

Le secrétaire britannique au Trésor démissionne

David Laws, secrétaire au Trésor britannique, a démissionné samedi, moins de trois semaines après la formation du gouvernement, au lendemain de révélations sur des notes de frais indument perçues. /Photo prise le 25 mai 2010/REUTERS/Alistair Grant/POOL

David Laws, secrétaire au Trésor britannique, a démissionné samedi, moins de trois semaines après la formation du gouvernement, au lendemain de révélations sur des notes de frais indument perçues. /Photo prise le 25 mai 2010/REUTERS/Alistair Grant/POOL - -

LONDRES - David Laws, secrétaire au Trésor britannique, a démissionné samedi, moins de trois semaines après la formation du gouvernement, au...

LONDRES (Reuters) - David Laws, secrétaire au Trésor britannique, a démissionné samedi, moins de trois semaines après la formation du gouvernement, au lendemain de révélations sur des notes de frais indument perçues.

Le Premier ministre David Cameron l'a remercié moins de 24 heures après ses excuses pour ce que le Daily Telegraph chiffre à plusieurs dizaines de milliers de livres d'indemnités pour des locations dans des résidences appartenant à son compagnon.

"Je ne vois pas comment poursuivre mon travail essentiel sur le budget et l'examen des dépenses tout en gérant les conséquences publiques et privées des récentes révélations", explique David Laws, dans le communiqué annonçant sa démission.

L'ex-secrétaire au Trésor, qui était chargé d'identifier en compagnie du ministre des Finances, George Osborne, les économies et les coupes budgétaires à réaliser pour réduire l'énorme déficit de la Grande-Bretagne, appartient au Parti libéral démocrate.

"David Laws a pris une décision très douloureuse, aujourd'hui. Il l'a prise seul", a assuré Nick Clegg, chef de file de la formation et vice-Premier ministre, au micro de la BBC.

David Cameron a quant à lui jugé sa décision "honorable", tandis que George Osborne se disait attristé par le départ d'un homme qui semblait, selon lui, fait pour exercer les fonctions de secrétaire au Trésor.

Il sera remplacé par le libéral démocrate Danny Alexander, actuellement ministre chargé de l'Ecosse, précise Downing Street.

Le ministre des Finances a présenté lundi un plan de réduction des dépenses publiques de 6,2 milliards de livres (7,3 milliards d'euros), tout en prévenant que le plus difficile restait à venir avec la présentation d'un collectif budgétaire le 22 juin.

Stefano Ambrogi, Jean-Philippe Lefief pour le service français