BFMTV

Le paquet de cigarettes unique s'impose en Australie

Les nouveaux paquets de cigarettes australiens, ici pour la marque Winfield.

Les nouveaux paquets de cigarettes australiens, ici pour la marque Winfield. - -

L’industrie du tabac vient de perdre son procès face à l’Australie, qui impose un paquet de cigarettes unique et choc pour toutes les marques. « Ça va casser tout l’aspect positif de la consommation », estiment les spécialistes.

La semaine dernière sur RMC, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, s'était engagée à pousser l'Europe à mettre en place des paquets de cigarettes neutres, dénués de tout logo de marque, afin de leur ôter le côté « glamour » qui pousse les jeunes vers le tabagisme.
Ce mercredi, l’Australie est devenue le premier pays du monde à l’imposer: l'industrie du tabac a perdu face à la justice australienne.
Les cigarettiers (Philip Morris, British American Tobacco) contestaient l'introduction de paquets uniformes ou neutres censés lutter contre le tabagisme. La justice australienne les a finalement déboutés.
A partir du 1er décembre, les cigarettes distribuées en Australie seront donc vendues dans des paquets au design et à la forme identiques pour toutes les marques, un emballage vert olive couvert de photos choc.

« L’industrie du tabac peut être vaincue »

Margaret Chan, la directrice de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a salué « une décision historique » de la justice australienne, et appelle le reste du monde à suivre cette politique.
Même point du vue en France du côté du Comité national contre le tabagisme, qui espère que la décision pourra servir d’exemple. « La justice australienne démontre que c’est possible, et nous espérons que ce sera rapidement possible en Europe, explique le président du Comité, le professeur Yves Martinet. L’exemple australien va nous servir de guide ».
Yves Martinet aimerait en effet que, petit à petit, le paquet ne soit plus séduisant mais informatif. « Nous pensons que l’industrie du tabac peut être vaincue si les politiques décident de la vaincre. Il est évident que l’objet de ce packaging est de faire vendre. Si le paquet n’avait aucun impact sur la vente, il est clair que les industriels n’investiraient pas des sommes considérables dedans ».

« Ça devient un produit extrêmement banal »

Karine Gallopel Morvan, maître de conférences à l'Ecole des hautes études en santé, pense comme Yves Martinet qu’imposer les paquets neutres peut avoir un réel impact, particulièrement sur les jeunes et les femmes. « Souvent, les jeunes commencent à fumer pour se valoriser et donner une bonne image. Mais ils ne s’approprient pas du tout la marque de tabac lorsque les cigarettes sont présentées dans un paquet neutre. Ça devient un produit extrêmement banal, et plus du tout valorisant ».
Quant aux femmes, elles pourraient aussi baisser leur consommation car l’industrie du tabac tentait jusque-là de faire des paquets « un accessoire de mode », certains ressemblant à s'y méprendre à de petits kits de maquillage.
« Je me rappelle avoir interrogé des fumeurs sur un paquet neutre, explique-t-elle. Il y a une femme qui disait 'on n’a pas envie de le toucher, on a l’impression que c’est du poison'. Il est clair que le paquet neutre va casser tout cet aspect positif de la consommation de tabac ».

La Rédaction