BFMTV

Le général renégat Khattiya est décédé à l'hôpital à Bangkok

Blessé d'une balle en pleine tête jeudi à Bangkok, le général renégat et conseiller militaire des "chemises rouges", Khattiya Sawasdipol, a succombé lundi à ses blessures, annonce le directeur de l'hôpital où il avait été admis. /Photo prise le 12 mai 201

Blessé d'une balle en pleine tête jeudi à Bangkok, le général renégat et conseiller militaire des "chemises rouges", Khattiya Sawasdipol, a succombé lundi à ses blessures, annonce le directeur de l'hôpital où il avait été admis. /Photo prise le 12 mai 201 - -

BANGKOK - Le général renégat Khattiya Sawasdipol, blessé d'une balle en pleine tête jeudi à Bangkok, a succombé lundi à ses blessures, annonce le...

BANGKOK (Reuters) - Le général renégat Khattiya Sawasdipol, blessé d'une balle en pleine tête jeudi à Bangkok, a succombé lundi à ses blessures, annonce le directeur de l'hôpital où il avait été admis.

Surnommé le "commandant rouge", Khattiya Sawasdipol, plus connu sous le nom de Seh Daeng, était le conseiller militaire des "chemises rouges".

Il a été atteint d'une balle à la tête jeudi soir alors qu'il discutait avec des journalistes. Cette attaque a déclenché des affrontements violents entre soldats et manifestants qui ont fait au moins 35 morts et plus de 200 blessés depuis quatre jours.

Khattiya était tenu par le gouvernement pour un "terroriste" responsable d'une mystérieuse vague d'attentats à la grenade qui ont fait une centaine de blessés, mais il était vénéré par une bonne partie des "chemises rouges", dont il dirigeait une faction radicale et assurait la sécurité du camp retranché dans un quartier commerçant de Bangkok.

Les "chemises rouges", partisans de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé par un coup d'Etat en 2006, réclament le départ d'Abhisit Vejjajiva et la tenue d'élections anticipées.

Ambika Ahuja, Clément Dossin pour le service français