BFMTV

La Suisse veut légiférer sur la mise à mort du homard

La Suisse veut étourdir le homard avant de le plonger dans l'eau bouillante. (Photo d'illustration)

La Suisse veut étourdir le homard avant de le plonger dans l'eau bouillante. (Photo d'illustration) - AFP

La Suisse planche actuellement sur une ordonnance qui vise à mieux traiter le homard. En effet, la Confédération souhaite que le crustacé soit étourdi avant d'être plongé dans l'eau bouillante, et qu'il bénéficie de meilleures conditions de transport.

Le homard, un animal sensible? La Suisse souhaite en tout cas que le crustacé soit mieux traité, rapporte Le Temps. Une ordonnance est actuellement en consultation, pour que le homard ne soit pas plongé vivant dans l'eau bouillante, mais étourdi avant. Les poissonniers devront également s'adapter: les homards ne pourront plus être transportés vivant dans de la glace, et devront être séparés les uns des autres. 

Une pratique qui ne séduit pas les cuisiniers 

Cette pratique ne semble cependant pas convaincre les cuisiniers. En effet, Richard Terrochaire, chef cuisinier du restaurant Chez Philippe, à Genève, explique au Temps: "L'eau bouillante, c'est toujours mieux que de planter un couteau dans la tête de l'animal".

Fabien Loup, vétérinaire à l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires, suggère, quant à lui, que le homard soit électrocuté, ou incisé au couteau dans la région thoracique. L'ordonnance prévoit également un laps de temps très court entre le moment de sa mort et celui où il sera consommé, pour garantir sa qualité et sa fraîcheur. 

A.Mi