BFMTV

L'ONU autorise l'usage de la force contre Kadhafi

Le Conseil de sécurité de l'Onu a voté jeudi soir une résolution autorisant le recours à "toutes les mesures nécessaires", dont une zone d'exclusion aérienne, pour faire cesser la contre-offensive des forces de Mouammar Kadhafi contre les insurgés en Liby

Le Conseil de sécurité de l'Onu a voté jeudi soir une résolution autorisant le recours à "toutes les mesures nécessaires", dont une zone d'exclusion aérienne, pour faire cesser la contre-offensive des forces de Mouammar Kadhafi contre les insurgés en Liby - -

Par dix voix pour et cinq abstentions, le Conseil de sécurité des Nations unies s'est prononcé mercredi pour l'instauration d'une zone d'exclusion dans le ciel libyen. Le Conseil a également autorisé "toutes les mesures nécessaires" pour protéger les civils.

Par dix voix pour et cinq abstentions, le Conseil de sécurité des Nations unies s'est prononcé jeudi pour l'instauration d'une zone d'exclusion dans le ciel libyen. Le Conseil a également autorisé "toutes les mesures nécessaires" - ce qui veut dire en langage diplomatique des actions militaires - pour assurer la protection des populations civiles face à l'armée de Mouammar Kadhafi. Le texte était coparrainé par la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et le Liban.

« One, two, three... Sarkozy »

Parmi les cinq pays qui se sont abstenus - il n'y a pas eu de vote négatif -, figurent deux pays détenteurs du droit de véto - la Russie et la Chine - ainsi que l'Allemagne.
Immédiatement après le vote, des milliers de Libyens sont descendus dans les rues de Benghazi, considérée comme le bastion des rebelles et la dernière place forte résistant à l'armée de Mouammar Kadhafi, qui a promis de reprendre la ville de manière imminente. Dans la foule, certains brandissaient des drapraux français et chantaient des slogans en l'honneur de la France (comme « one, two, three... Sarkozy », à partir de 1'18'' sur la vidéo ci-dessous).

La Rédaction avec Reuters