macron.jpeg
 

L'Elysée a communiqué sa position ce dimanche soir après qu'Abdelaziz Bouteflika est devenu officiellement candidat à un cinquième mandat. Celui-ci a cependant promis d'organiser une présidentielle anticipée, à laquelle il ne serait pas candidat, en cas de victoire le 18 avril. 

Votre opinion

Postez un commentaire