BFMTV

Grèce: confusion autour du cargo au large de Corfou

La dernière position du bateau a été signalée au large de l'ïle de Corfu.

La dernière position du bateau a été signalée au large de l'ïle de Corfu. - capture Marine Traffic

Les autorités grecques affirment que le cargo au large de Corfou ne connaît "aucun problème". Une inspection de la marine italienne est en cours pour vérifier la présence de migrants.

Que se passe-t-il sur le cargo au large de l'île de Corfou? Mardi soir, les autorités grecques ont affirmé que le navire, qui avait envoyé un message de détresse quelques heures plus tôt, ne connaissait aucun problème et qu'il poursuivrait son trajet. Il n'y a "rien de suspect sur le bateau", a déclaré la police portuaire grecque, qui a affirmé que le cargo n'était "plus en difficulté". 

La présence de migrants en cours de vérification

Une version que vient contredire les dernières annonces de la marine militaire italienne, qui a héliporté mardi soir trois de ses responsables sur le pont du cargo "Blue Sky M", désormais dans les eaux italiennes. Objectif: vérifier l'éventuelle présence de 600 migrants sans papiers à bord. Leur présence, annoncée par les médias grecs cités par l'AFP, n'a pas été confirmée par l'inspection de la police portuaire grecque. 

Une frégate, un hélicoptère de la marine de guerre grecque et deux patrouilleurs de la police portuaire avaient été dépêchés dans un premier temps pour secourir le bateau. De forts vents de 49km/h soufflaient dans la région, quand le signal de détresse a été reçu, ont indiqué les autorités grecques.

Le Blue Sky M était en difficulté dans la même zone de la mer Adriatique, entre la Grèce et l'Italie, où le ferry Norman Atlantic a pris feu dimanche. Près de 400 personnes étaient à bord, treize personnes au moins ont péri dans l'accident.

C. B et J.D. avec AFP