BFMTV

Fusillades dans les écoles: un nouveau spot choc aux Etats-Unis

Mercredi, l'association Sandy Hook Promise a diffusé une vidéo qui vise à interpeller le public, dans un pays dont les écoles sont régulièrement touchées par des fusillades.

L'association Sandy Hook Promise, créée en 2012 par des proches des victimes de cette tuerie survenue dans une école primaire durant laquelle 26 personnes dont 20 enfants avaient perdu la vie, a lancé mercredi une campagne publicitaire aussi glaçante qu'originale. L'organisation, qui milite pour un durcissement de la législation autour du contrôle des armes à feu et une meilleure prévention, a mis en ligne une vidéo intitulée: "BackToSchoolEssentials" ("Les essentiels de la rentrée" en français, NDLR). 

Des adolescents, filmés dans un établissement scolaire, se succèdent devant la caméra. Un grand sourire accroché au visage, ils font chacun leur tour l'éloge d'un accessoire. "Cette année, ma mère m’a acheté le sac parfait pour la rentrée", dit un premier intervenant. "Ces classeurs m’aident à m’organiser", glisse une seconde, tandis qu'un jeune, écouteurs vissés sur les oreilles, enchaîne: "Ce casque, c’est juste ce qu’il me fallait pour étudier."

"Vous savez ce que ça veut dire" 

Brutalement, l'atmosphère change et l'on devine qu'une fusillade démarre. Un adolescent prend les jambes à son cou et glisse: "Ces nouvelles baskets, c’est juste ce dont j’avais besoin pour la nouvelle année." Une jeune fille, cherchant à bloquer les portes d'un gymnase en y nouant son vêtement, assure: "Cette veste, c’est vraiment un truc à avoir."

Un garçon s'échappe en brisant la fenêtre d'une salle de classe. "Ce skateboard est très cool !", s'exclame-t-il. Réfugiés dans une pièce, deux enfants vantent les mérites de leurs nouvelles acquisitions. "Ces ciseaux peuvent être vraiment pratiques", dit l'une. "Ces crayons de couleurs aussi", répond l'autre. Dans un couloir, une adolescente fait un garrot à une de ses amies, blessée, avec sa chaussette. "Ces nouvelles chaussettes peuvent vous sauver la vie", pose-t-elle. Enfin, une jeune fille, cachée dans les toilettes, pleure en envoyant un message, puis confie à la caméra: "J’ai enfin mon portable, je peux rester en contact avec ma mère."

La vidéo s'achève par ces quelques mots: "L’école revient, et vous savez ce que ça veut dire. On peut éviter les fusillades à l’école mais il faut connaître les signes."

Robin Verner