BFMTV

Eurovision 2019: le groupe islandais Hatari brandit des banderoles en soutien à la Palestine

Hatari

Hatari - instagram - @hatari_official

Le groupe islandais, qui n'a rien caché de son hostilité envers Benyamin Netanyahu, a brandi des banderoles aux couleurs du drapeau palestinien lors de l'attribution des points.

Ils avaient annoncé une prise de position politique en faveur de la Palestine. Hatari, les candidats islandais à l'Eurovision 2019, ont brièvement brandi des banderoles aux couleurs du drapeau palestinien lors de la finale ce samedi soir à Tel Aviv. Une initiative qui leur a valu des sifflets dans le public. 

Avant même de se qualifier pour l'Eurovision, le groupe de rock avait clairement affiché ses sensibilités pro-palestiniennes. Ils avaient même invité Benyamin Netanyahu à un combat de glima, une forme de lutte scandinave. 

Partout sur le web

Beaucoup de médias s'attendaient à une prise de position politique sur scène. Finalement, ils ont attendu d'être assis durant l'annonce des résultats pour brandir leurs banderoles. Une image brièvement captée par les caméras, qu'ils ont partagée en story sur leur compte Instagram. La séquence fait le tour des réseaux sociaux. 

Les membres de Hatari
Les membres de Hatari © Instagram - @hatari_official

Ils ont également posté le drapeau de la Palestine sur leur compte Instagram, quelques minutes après la fin du concours. Une vidéo circulant sur le Web montre un employé de l'Eurovision venir leur reprendre leurs banderoles

Hatari s'est classé 10e avec le titre Hatrið mun sigra ("La haine prévaudra"). L'édition 2019 a été remportée par Duncan Laurence pour les Pays-Bas. Bilal Hassani, le candidat français, a décroché la 14e place. 

Un message politique s'est également glissé dans la prestation de Madonna. Les drapeaux palestinien et israélien sont brièvement apparus dans les dos de deux danseurs enlacés. 

Benjamin Pierret