BFMTV

"Selfie" avec Obama: la Danoise Thorning-Schmidt donne sa version

La chef du gouvernement danoise Helle Thorning-Schmidt et le président américain Barack Obama à Soweto pour la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela, le 10 décembre 2013

La chef du gouvernement danoise Helle Thorning-Schmidt et le président américain Barack Obama à Soweto pour la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela, le 10 décembre 2013 - -

Son autoportrait en compagnie du président américain Barack Obama et le Premier ministre britannique David Cameron a fait le tour du Web.
Le selfie incriminé.
Le selfie incriminé. © -

Elle est un peu celle par qui "l'affaire du selfie" a éclaté. La chef du gouvernement danoise Helle Thorning-Schmidt a assuré mercredi ne pas regretter l'autoportrait pris en Afrique du Sud avec le président américain Barack Obama et le Premier ministre britannique David Cameron, en marge de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela.

"Ce n'était pas déplacé. Il y a eu des tas de photos prises dans la journée (...) et j'ai seulement pensé que c'est plutôt amusant", a affirmé le Premier ministre au quotidien Berlingske.

"Nous sommes tout simplement des gens qui s'amusent"

"Cela montre peut-être aussi que quand nous nous rencontrons entre chefs d'État et de gouvernement, nous sommes aussi tout simplement des gens qui s'amusent ensemble", a-t-elle ajouté, rejoignant ainsi le point de vue du photographe de l'AFP auteur du cliché.

Ce dernier, Roberto Schmidt, a immortalisé les trois dirigeants tout sourires au moment de cette photo.

"C'était un événement festif"

La Danoise a estimé que l'ambiance dans le stade Soccer City s'y prêtait. "Il y avait évidemment de la tristesse, mais au fond c'était un événement festif, où on a aussi célébré un homme qui a vécu 95 ans et accompli énormément de choses dans sa vie", a-t-elle souligné.

"Il y avait des danses dans les tribunes. Des chants et des danses, à tel point qu'il y avait une ambiance positive. Et donc on a pris un 'selfie' vraiment amusant", a-t-elle ajouté.

Devant la Chambre des communes mercredi, David Cameron a voulu dédramatiser l'affaire. "Il faut toujours se souvenir que les caméras de télévision tournent en permanence. Mais à ma décharge, je dirais que Nelson Mandela a joué un rôle extraordinaire dans sa vie et sa mort pour réunir les gens", a-t-il déclaré.

S. C. avec AFP