BFMTV

La République tchèque va limiter l'utilisation du glyphosate

Le glyphosate est un des principes actifs du Roundup. (Photo d'illustration)

Le glyphosate est un des principes actifs du Roundup. (Photo d'illustration) - Josh Edelson - AFP

Le ministère de l'Agriculture tchèque a annoncé lundi que la République tchèque allait limiter l'utilisation du glyphosate dès le 1er janvier prochain.

La République tchèque limitera, à compter de l'année prochaine, l'utilisation de substances contenant du glyphosate, a annoncé lundi le ministère de l'Agriculture. 

Le glyphosate, un herbicide, avait été introduit en 1974 par l'américain Monsanto sous le nom commercial Roundup. Au début de cette année, Monsanto a été acquis par le géant allemand Bayer

Une étude de l'Organisation mondiale de la santé a révélé que le glyphosate pourrait être cancérigène. Des études menées depuis n'ont pas toutes confirmé ces conclusions.

Restriction de l'utilisation 

La République tchèque interdira l'utilisation généralisée du glyphosate en tant que désherbant et agent desséchant appliqué pour accélérer la maturation des plantes, a indiqué le ministère dans un communiqué.

"Ces substances ne seront utilisées que dans les cas où aucune autre méthode efficace ne peut être appliquée", a déclaré le ministre de l'Agriculture, Miroslav Toman.

Le ministère a indiqué que l'utilisation du glyphosate en République tchèque avait chuté de 935.000 litres en 2013 à 750.000 litres en 2017.

Prolongation pour cinq ans dans l'UE

L'Union européenne a décidé l'an dernier de prolonger de cinq ans sa licence pour l'herbicide, jusqu'en 2022, 18 des 28 États membres de l'Union européenne (UE) ayant voté en sa faveur, dont la République tchèque et l'Allemagne.

Mais l'UE a autorisé ses membres à décider éventuellement d'imposer des restrictions à l'utilisation de cette substance au niveau national.

Des organisations écologistes, dont Greenpeace, réclament l'interdiction totale du glyphosate en Europe. Monsanto insiste sur le fait que cet herbicide répond aux normes de l'UE en matière des autorisations nécessaires.

B.L. avec AFP