BFMTV

Mort d'une journaliste en Irlande du Nord: une femme arrêtée

Des irlandais déposent des fleurs et se recueillent

Des irlandais déposent des fleurs et se recueillent - Paul FAITH / AFP

Une femme de 57 ans a été arrêtée dans le cadre de l'enquête sur la mort de la journaliste Lyra McKee, à Londonderry jeudi dernier.

La police nord-irlandaise a annoncé ce mardi l'arrestation d'une femme de 57 ans suspectée d'être mêlée à la mort par balle de la journaliste Lyra McKee jeudi dernier

Les deux hommes de 18 et 19 ans qui avaient été arrêtées ce week-end ont, quant à eux, été relâchés sans poursuite, a indiqué la police.

Lyra McKee avait été tué jeudi dernier à Londonderry lors d'affrontements entre la police irlandaise et un groupe d'émeutiers. Un acte qualifié "d'incident terroriste" par les autorités. 

Ce matin le groupe dissident la Nouvelle IRA, a admis sa responsabilité dans la mort par balle de la journaliste.

Dans une déclaration au quotidien The Irish News, le groupe a présenté "ses sincères et entières excuses à la partenaire, à la famille et aux amis de Lyra McKee pour sa mort".

D'après eux, la jeune femme a été "tragiquement" tuée jeudi soir alors qu'elle se "tenait à côté des forces ennemies", a justifié le groupe en évoquant des forces de l'ordre "lourdement armées" qui auraient "provoqué les émeutes" précédant la mort de la journaliste.

Cette affaire, rappelle les heures sombres des "Troubles" qui ont déchiré la province britannique d'Irlande du Nord pendant trois décennies. Ces violences opposant républicains nationalistes (catholiques), partisans de la réunification de l'Irlande, et loyalistes unionistes (protestants), défenseurs du maintien dans la Couronne britannique, avaient fait quelque 3.500 morts avant de prendre fin grâce à l'accord du Vendredi saint de 1998.

Aude Solente avec AFP