BFMTV

Grèce: quatre personnes arrêtées pour "terrorisme d'extrême droite"

Image d'illustration

Image d'illustration - JOHN MACDOUGALL / AFP

Quatre hommes âgés de 19 à 26 ans sont accusés d'avoir placé un explosif devant un local anarchiste en août 2017, causant uniquement des dégâts matériels.

Quatre jeunes hommes ont été arrêtés ce jeudi par la police grecque près d'Athènes, accusés d'appartenir à "une organisation terroriste" d'extrême droite, a-t-on appris de source policière. Des mandats d'arrêt avaient été émis contre ces quatre hommes, dont deux âgés de 19 ans, un de 21 ans et le quatrième de 26 ans, selon la même source.

Un explosif posé devant un local anarchiste

Ils sont accusés d'avoir posé en août un engin explosif devant un local anarchiste au Pirée, grand port près d'Athènes, qui a fait des dommages matériels. La police poursuit son enquête pour déterminer s'ils ont participé à d'autres violences contre des migrants ou des organisations de gauche, a précisé la même source. 

Les violences de ce type s'étaient multiplié en Grèce au début de la crise économique, mais ont reculé après l'arrestation en 2013 et le renvoi en procès des dirigeants du parti néonazi Aube Dorée pour formation de "bande criminelle".

La Grèce est par ailleurs confrontée depuis des décennies à un activisme extrémiste se revendiquant anarchiste ou d'extrême gauche, visant des cibles économiques, politiques ou diplomatiques. Des dizaines d'arrestations ont visé cette mouvance ces dernières années. 

S.Z avec AFP