BFMTV

Dette grecque : Athènes s'enflamme contre le nouveau plan d'austérité

-

- - -

De violentes manifestations réunissant 80.000 personnes à Athènes selon la police, ont enflammé Athènes. Une quarantaine de départs de feu ou incendies dans des bâtiments ou équipements du centre ont été recensé.

Le Premier ministre Lucas Papademos a condamné "la violence et les destructions" qui ont accompagné les manifestations, lors de son intervention devant le Parlement, où était débattu un programme d'austérité soumis au vote du Parlement.

Selon un porte-parole des pompiers, Nikolaos Tsongas, la plupart des bâtiments qui ont été endommagés par les flammes ont été incendiés par des cocktails molotov. Les véhicules de pompiers n'ont pas pu s'approcher des lieux des sinistres en raison du nombre de gens dans les rues.

Dans la soirée, cette artère, qui part de la place Syntagma, a été le théâtre d'affrontements entre la police et des groupes de manifestants. Le sol de la rue était jonché de bouts de marbre utilisés comme munitions par les manifestants.