BFMTV

Crise grecque: Hollande n'a pas su faire entendre la voix de la France pour une majorité de Français

François Hollande lors du sommet européen qui s'est tenu à Bruxelles le 7 juillet dernier.

François Hollande lors du sommet européen qui s'est tenu à Bruxelles le 7 juillet dernier. - Kenzo Tribouillard - AFP

SONDAGE - C'est le constat établi par une étude menée par Elabe pour BFMTV. Celle-ci nous apprend aussi que plus de la moitié des Français pensent que la responsabilité est partagée dans l'échec des négociations grecques.

Réunis en Eurogroupe mardi, les pays membres de la zone euro n'ont toujours pas trouvé d'accord sur le maintien ou non d'Athènes dans l'union monétaire. Ils se sont donné jusqu'à dimanche, où un nouveau sommet devra se tenir. A qui la faute si les négociations n'ont pas abouti? Selon un sondage Elabe pour BFMTV publié ce mercredi soir, une majorité de Français estime que la responsabilité est partagée. Autre enseignement de l'étude: ils sont 62% à penser que François Hollande n'a pas su faire entendre la voix de la France dans la crise grecque.

"Tout le monde porte une part de responsabilité"

Ainsi, 59% des Français interrogés pensent que la responsabilité de l'échec des négociations de mardi est portée par l’ensemble des participants au sommet. Presque un Français sur quatre (23%) cite quant à lui Alexis Tsipras, Premier ministre grec, comme premier responsable. 11% désignent Angela Merkel, chancelière allemande, 3% mentionnent Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne et 3% le président français François Hollande.

Pas de soutien de l'opinion pour Hollande

A la question: diriez-vous que François Hollande a su faire entendre la voix de la France au cours des dernières semaines à propos de la crise grecque? Seuls 38% des Français répondent par l'affirmative, contre 62% qui considèrent au contraire que le Président n’a pas du tout su porter la voix du pays.

Si la tendance s’inverse complètement chez les sympathisants socialistes (dont 72% jugent que François Hollande a su porter la voix du pays), le chef de l'Etat ne semble donc pas bénéficier du soutien de l'opinion. Sans surprise, les partisans du Front national et des Républicains estiment respectivement à 86% et 74% que François Hollande n'a pas su porter la voix de la France dans le dossier grec.

M.G.