BFMTV

Fusillade à Liège: l'assaillant soupçonné d'un meurtre commis dans la nuit de lundi à mardi

La fusillade a fait trois morts.

La fusillade a fait trois morts. - AFP

Benjamin Herman, l'auteur de la fusillade sur le boulevard d'Avroy qui s'est déroulée mardi matin, est désormais soupçonné d'un autre meurtre qui s'est déroulé quelques heures plus tôt à Marche-en-Famenne, à plus de 50 kilomètres de Liège, a appris BFMTV de sources policières. Cet homicide a été confirmé par le parquet de Luxembourg, dont dépend la ville.

"Il a semble-t-il tué quelqu'un cette nuit à Marche, une bourgade située entre la prison dans laquelle il était et Liège, a également déclaré sur BFMTV Christine Defraigne, la présidente du Sénat belge.

13 congés pénitentiaires

L'homme, un Belge de 31 ans condamné à multiples reprises pour des faits de droit commun, était en congé pénitentiaire pour une demande de réinsertion et n'est pas rentré, lundi soir, de cette permission de sortie. Sa peine devait s'achever en 2020. Détenu à la prison de Marche-en-Famenne, c'est dans cette commune qu'on homme est décédé dans la nuit de lundi à mardi sur fond de trafic de stupéfiants. 

Condamné pour la première fois à l'âge de 17 ans, Benjamin Herman, décrit comme instable psychologiquement, a un casier judiciaire fourni avec des peines pour vol avec violence, coups, blessures. En février 2008, il a commis le braquage violent avec son frère d'une supérette à Forrières. Il avait depuis bénéficié de 11 autorisations de sortie d'une journée et de 13 congés pénitentiaires de deux jours qui s'étaient à chaque fois bien déroulés.

J.C. avec Sarah-Lou Cohen