BFMTV

Fuite de gaz en mer du Nord : navires anti-incendie près de la plate-forme Total

-

- - -

Deux navires transportant des équipements anti-incendie ont pris position près de la plate-forme de Total en mer du Nord, évacuée après une fuite de gaz. Une torchère continue de brûler, faisant craindre une explosion.

"La torchère est toujours en train de brûler, mais il n'y a pas de risque pour le moment en raison des conditions météorologiques", a indiqué un porte-parole du groupe pétrolier français à l'AFP ce mercredi soir. Il a toutefois précisé que "par mesure de sécurité", quatre navires se trouvaient près des lieux, "prêts à intervenir" en cas de besoin.

Deux des bateaux transportent des équipements anti-incendie et un troisième est un bateau d'assistance habituellement "en stand-by" près de la plate-forme. Le quatrième navire dispose à son bord d'un robot sous-marin équipé d'une caméra, destiné à "inspecter l'état de la plate-forme", a précisé le porte-parole, ajoutant qu'aucune décision n'avait été prise sur le moment de son déploiement.

Le directeur de la santé, la sécurité et l'environnement de Total, David Hainsworth, avait reconnu mardi qu'un risque d'explosion existait sur la plate-forme Elgin, située à 240 km au large de la ville écossaise d'Aberdeen. "Le gaz est inflammable, mais l'alimentation électrique a été coupée sur la plate-forme pour minimiser le risque d'étincelle. Toutefois il est évident qu'il y a un risque", avait-il admis sur la BBC, ajoutant que le vent poussait "le panache de gaz dans une direction opposée à celle de la torchère".

Total, qui a évacué plus de 200 personnes travaillant à bord de sa plate-forme dans la nuit de dimanche à lundi, examine plusieurs options pour tenter de colmater la fuite qui représente, selon la compagnie, son "plus gros incident en mer du Nord depuis au moins dix ans".