BFMTV

Fuite de gaz en mer du Nord : le risque d’explosion "très difficile de prédire"

-

- - -

Alors qu’une torchère continue de brûler, ce mercredi, sur la plateforme de Total en mer du Nord, l’entreprise affirme que cela ne présente pas de danger pour l’environnement.

Chez Total, on reconnaît cependant qu’il y a des risques d’explosion, qui dépendent du vent. Ce que confirme l’océanographe Simon Boxall, qui explique : "Puisque c'est venteux, il y a des chances que le gaz se disperse rapidement. Mais si le vent cesse totalement, le gaz montera vers la flamme et cela pourrait créer une explosion". Selon Martin Preston, spécialiste des pollutions marines les risques d'explosion sont "très difficile de prédire".

Réchauffement climatique

Pour Benoit Hartmann, porte-parole de France Nature environnement, l’impact sur l’environnement est d’ordre climatique. La fuite contribuerait au réchauffement climatique de façon très importante. D’autre part, il y a un risque de pollution atmosphérique, mais dont on connaît mal le caractère. Des particules fines et des particules soufrées sont présentes dans les réservoirs d’hydrocarbure qui pourraient avoir des retombées polluantes, en se mêlant à l’eau et à des composants de l’atmosphère.