BFMTV

L'extrême droite entre en force au parlement régional d'Andalousie, une première en Espagne

Santiago Abascal, l'homme à la tête de Vox, une formation politique qui fait son entrée aujourd'hui au Parlement d'Andalousie

Santiago Abascal, l'homme à la tête de Vox, une formation politique qui fait son entrée aujourd'hui au Parlement d'Andalousie - CRISTINA QUICLER / AFP

Un petit parti d'extrême droite, Vox, a fait dimanche une entrée en force au parlement d'Andalousie, remportant 12 sièges aux élections régionales et donnant la majorité aux partis de droite dans cette région du sud de l'Espagne gouvernée depuis 36 ans par le Parti socialiste, après dépouillement de 93% des bulletins de vote.

C'est la première fois qu'un parti d'extrême droite entre dans un parlement régional depuis le rétablissement de la démocratie en Espagne après la mort du dictateur Francisco Franco en 1975. Vox, opposé à l'immigration illégale et à l'indépendantisme catalan, a dépassé les prévisions des sondages qui le créditaient au mieux de cinq sièges.

J.B avec AFP