BFMTV

Espagne : la misère frappe les classes moyennes

BFMTV
Avec environ 25% de taux de chômage en Espagne, la crise touche désormais toutes les couches de la société. Certains foyers de la classe moyenne doivent s’approvisionner à la Croix-Rouge.

Minée par les déficits, l’Espagne est en récession depuis le 1er trimestre. On compte près de 5.7 millions de chômeurs à la fin du deuxième trimestre et de plus en plus d’Espagnols ont besoin de la solidarité pour survivre.

Tous les mardis, des pères et des mères de familles font la queue devant le bâtiment de la Croix-Rouge pour s’approvisionner en alimentation de base.

"C’est à cause de la crise. Avant je travaillais cinq jours par semaine. Je fais le ménage car je n’ai pas fait d’études. Il ne me reste plus que deux maisons à nettoyer. Avec seulement 500 euros par mois, je dois venir ici", explique une Espagnole.

La crise n’épargne personne

Nous sommes à 20 kilomètres au nord de Madrid, dans une banlieue plutôt cossue. Mais le taux de chômage frôle désormais les 25% en Espagne. Et personne n’est épargné.

"Avant les gens qui venaient ici étaient surtout des étrangers. Mais maintenant nous avons une majorité d’Espagnols. C’est très surprenant de voir que des gens qui avaient un statut social assez élevé ont maintenant besoin de venir chercher de la nourriture", observe une bénévole de la Croix-Rouge.

Pour réduire les déficits, le gouvernement espagnol a récemment pris de nouvelles mesures de rigueur qui pourraient accentuer la pauvreté dans le pays.