BFMTV

Erdogan appelle à la "fraternité" dans les Balkans

BFMTV

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé ce samedi à Sarajevo à l'"unité" entre différentes communautés ethniques de Bosnie et à la "fraternité" dans les Balkans, qu'il a souhaité voir dans leur ensemble adhérer à l'Otan, le garant, selon lui, de leur sécurité et stabilité.

"Une Bosnie forte dans son unité"

"L'objectif de nos efforts est une Bosnie-Herzégovine forte dans son unité. Les peuples de Bosnie (Croates, musulmans et Serbes) ne doivent pas se regarder les uns les autres avec suspicion. Nous souhaitons qu'ils soignent leur confiance mutuelle", a déclaré Erdogan, dans un discours prononcé dans le siège de l'Université de Sarajevo.

"Mais personne ne doit douter de l'intégrité de la Bosnie-Herzégovine", a souligné le dirigeant turc, qui effectue une visite de deux jours à Sarajevo, où il a rencontré des responsables politiques des trois communautés locales, notamment les membres de la présidence tripartite.

Depuis la fin de la guerre intercommunautaire de Bosnie (1992-95), cette ex-république yougoslave est divisée en deux entités, serbe et croato-musulmane, qui sont unies par un faible gouvernement central.