BFMTV

Breivik : le parquet norvégien requiert l’internement psychiatrique

BFMTV
Le Parquet norvégien a requis ce jeudi l'internement psychiatrique de l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik. L’accusation a estimé qu'il y avait suffisamment de doutes pour le tenir pour pénalement irresponsable des attaques qui ont fait 77 morts l'an dernier en Norvège.

Si la cour devait conclure différemment sur la santé mentale de l'accusé, celui-devrait être condamné à 21 ans de rétention de sûreté. Cette peine permet de maintenir un individu en prison indéfiniment tant qu'il est considéré comme dangereux, a ajouté le procureur Svein Holden.

"Notre demande est qu'il soit contraint de suivre des soins psychiatriques" dans un établissement fermé, a déclaré M. Holden au terme d'un réquisitoire de près de trois heures.

Breivik s'est levé et a fait son salut

"Si le tribunal conclut que Breivik est responsable, le parquet estime que les conditions pour la rétention de sûreté sont remplies", a-t-il ajouté. Dans ce cas subsidiaire, "il n'y a aucun doute que Breivik doit recevoir la peine la plus sévère, 21 ans de rétention de sûreté", a-t-il précisé.

Avant d'être menotté et reconduit par les policiers, Breivik s'est levé et a fait son salut d'extrême droite, dans un signe de bravade vis-à-vis de l'accusation.