BFMTV

Londres: la police tire sur un homme lors d'un incident devant l'ambassade d'Ukraine

Un officier de police londonien, le 7 mars 2019. (Photo d'illustration)

Un officier de police londonien, le 7 mars 2019. (Photo d'illustration) - Niklas Halle'n - AFP

Un homme a embouti le véhicule de l'ambassadrice d'Ukraine à Londres avant de tenter de renverser des policiers, samedi matin.

Des policiers britanniques ont fait usage de leurs armes à feu et d'un taser pour arrêter un homme qui a embouti le véhicule de l'ambassadrice d'Ukraine puis tenté de renverser des policiers à Londres samedi matin, a annoncé Scotland Yard.

La police a expliqué dans un communiqué avoir été contactée vers 8h30 "pour une voiture entrée en collision avec plusieurs véhicules garés près de l'ambassade ukrainienne", située dans le quartier chic d'Holland Park.

Un homme d'une quarantaine d'années

A leur arrivée sur les lieux, "un véhicule s'est dirigé vers les officiers de police", a indiqué la police, précisant que les policiers avaient fait usage de leurs armes à feu et d'un taser (pistolet à impulsions électriques).

"Le véhicule a été stoppé et un homme âgé d'une quarantaine d'années a été arrêté", a relaté la police, précisant que le suspect n'avait pas été blessé mais avait été conduit à l'hôpital par mesure de précaution.

La police ne considère pas cet incident comme étant de nature terroriste. Une enquête a été ouverte sur l'utilisation d'armes à feu par les policiers.

Aucun blessé à l'ambassade

L'ambassade d'Ukraine a affirmé dans un communiqué que la voiture de l'ambassadrice, Natalia Galibarenko, avait été "délibérément" ciblée, à deux reprises, par l'automobiliste.

"Le véhicule officiel de l'ambassadrice d'Ukraine auprès du Royaume-Uni a été délibérément percuté alors qu'il était garé devant l'immeuble de l'ambassade d'Ukraine", a rapporté la représentation diplomatique.

"La police a été contactée immédiatement et le véhicule du suspect a été bloqué. Néanmoins, malgré les actions de la police, l'attaquant a percuté de nouveau la voiture de l'ambassadrice", a ajouté l'ambassade. "En réaction, la police a été forcée d'ouvrir le feu sur le véhicule de l'assaillant", qui a été "arrêté et emmené au poste de police". L'ambassade précise qu'aucun membre de l'ambassade "n'a été blessé".

Benjamin Rieth avec AFP