BFMTV

Londres: 5 personnes interpellées pour avoir brûlé en riant une maquette de la Grenfell Tower

Vestiges de la Grenfell Tower à Londres après l'incendie meurtrier du 14 juin 2017

Vestiges de la Grenfell Tower à Londres après l'incendie meurtrier du 14 juin 2017 - NIKLAS HALLE'N / AFP

Plusieurs personnes se sont filmées en train de brûler une effigie de la tour londonienne, ravagée en juin 2017 par un incendie qui avait fait 70 morts.

Plus d'un an après l'incendie qui a ravagé la Grenfell Tower à Londres, cinq hommes ont été interpellés lundi 5 novembre pour s'être filmés en train de brûler une maquette en carton de la tour dans leur jardin. Agés de 19 à 55 ans, ces individus apparaissent dans une vidéo dont la date et le lieu de réalisation n'ont pas été dévoilés. Sur ces images, on aperçoit un groupe de personnes dont un enfant rassemblées autour d'une effigie de la Grenfell Tower, installée sur des braises.

"Aidez-moi, aidez-moi", "Sautez par la fenêtre" scande l'un d'entre eux hilare, tandis qu'un autre lance : "Restez dans votre appartement, nous allons venir vous chercher" en référence à la consigne donnée par les secours le jour de l'incendie, qui a coûté la vie à de nombreux habitants. "Voilà ce qui arrive quand on ne paye pas son loyer", ose un autre homme.

"Un ignoble acte de haine"

Certains survivants du drame ont dénoncé un "ignoble acte de haine" et ont réclamé qu'une enquête soit ouverte pour "crime haineux". La Première ministre britannique Theresa May a quant à elle considéré sur Twitter qu'"une telle insulte à l'égard de ceux qui ont perdu leur vie dans la Grenfell Tower, de leurs familles et de leurs proches, était totalement inadmissible".

70 personnes ont trouvé la mort dans l'incendie de cet immeuble de 24 étages, le 14 juin 2017. D'après les conclusions de l'enquête, le feu est parti d'un congélateur défectueux avant de se propager à grande vitesse dans le reste de la tour.

Mélanie Rostagnat