BFMTV

L'une des plus anciennes versions du Coran retrouvée à Birmingham

Grâce à l'une de ses doctorantes, une université britannique a découvert l'une des plus anciennes versions du Coran, oubliée depuis un siècle dans sa bibliothèque.

Un version du Coran remontant à l'époque du prophète Mahomet a été découverte dans la bibliothèque de l'Université de Birmingham. Le manuscrit remontrait à la fin du VIe ou au début du VIIe siècle. Or, d'après la tradition islamique, le prophète Mahomet a vécu entre 570 et 632.

"Le résultat est surprenant", explique David Thomas, spécialiste dans cette université de l'islam et de la chrétienté. L'analyse ua carbone 14 du manuscrit a permis d'aboutir à la conclusion qu'il avait été écrit entre 568 et 645 de notre ère, avec un degré de certitude de 95,4%.

Une doctorante découvre l'ouvrage en écrivant sa thèse

C'est lorsqu'une chercheuse, l'Italienne Alba Fedeli, s'est penchée sur le texte pour sa thèse de doctorat que l'université a décidé de réaliser une datation. Les feuillets manuscrits étaient conservés depuis près d'un siècle au sein d'une collection de livres et de documents du Moyen-Orient, sans que personne ne soupçonne leur ancienneté.

Des versets des chapitres ou sourates 18 à 20, écrits à l'encre en hijazi, un style calligraphique arabe ancien, sont reproduits dans ce manuscrit qui, selon Alba Fedeli, provient du même codex que des feuillets conservés à la Bibliothèque Nationale de France à Paris.

la rédaction avec AFP