BFMTV

Inondations: une "catastrophe nationale" en Allemagne

A Magdebourg, à l'Est de l'Allemagne, l'Elbe est montée jusqu'à 7 mètres.

A Magdebourg, à l'Est de l'Allemagne, l'Elbe est montée jusqu'à 7 mètres. - -

Le pays connaît les pires inondations depuis plus de dix ans. Des milliers de personnes ont été évacuées.

Des milliers de secouristes, militaires et volontaires luttaient dimanche en Allemagne contre les pires inondations depuis plus de dix ans, qualifiées de "catastrophe nationale" par une députée.

L'attention se cristallise sur la ville de Magdebourg (Saxe-Anhalt), dont les abords sont noyés sous l'eau brune de l'Elbe, apportée depuis la République tchèque à la suite d'importantes précipitations la semaine dernière.

Le niveau du fleuve à Magdebourg a atteint 7,45 mètres dimanche matin, bien au-delà de 2 mètres en temps normal et également supérieur à la dernière grosse inondation, en 2002, ont indiqué les autorités locales.

Une réunion de crise

Près de 3.000 habitants ont été évacués du quartier Rothensee, où des centaines de soldats travaillaient à renforcer une digue protégeant une installation électrique cruciale pour empêcher de nouvelles coupures de courant dans la ville.

D'autres quartiers ont été évacués près de Barby, au confluent de l'Elbe et de la rivière Saale. A quelques kilomètres de là, une partie des 8.000 habitants d'Aken ont quitté leur domicile à bord de véhicules militaires ou d'ambulances.

Le président allemand Joachim Gauck devait se rendre dimanche dans les villes touchées par les inondations en Saxe et en Saxe-Anhalt et participer à la messe avec des secouristes et des habitants à Halle (est).

Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel préparait une réunion de crise avec les dirigeants des Länder pour discuter de la répartition des coûts des inondations, rapporte le quotidien Leipziger Volkszeitung.

18 morts, dont 10 en République tchèque

Plus au sud, la situation est aussi très surveillée sur le Danube, dont le pic des eaux se trouve dimanche en Hongrie, après avoir touché la Bavière (sud de l'Allemagne), l'Autriche et la Slovaquie faisant 18 morts, dont 10 en République tchèque.

Le fleuve a atteint, dimanche, un niveau record de 8,85m à Budapest, où le pic de la crue est maintenant attendu pour dimanche en fin d'après-midi, vers 18h (heure française), au lieu de lundi à l'aube comme initialement prévu. Les autorités prévoient un niveau record de 8,95m, qui devrait durer jusqu'à minuit.

Lors de la précédente crue importante en 2006, un niveau de 8,60m avait été enregistré à Budapest. La décrue devrait durer 7 à 8 jours et les berges seront de nouveau praticables quand le niveau de l'eau sera redescendu à 6,50 m.

A. K. et M. P. avec AFP