BFMTV

INFOGRAPHIE. Élections en Allemagne: avec près de 16 ans au pouvoir, Merkel bat des records de longévité

La chancelière allemande s'apprête à laisser sa place, une fois la prochaine coalition issue des élections législatives de ce dimanche déterminée. Bien mieux que de nombreux dirigeants européens.

Après plus de 15 ans et 10 mois au pouvoir, Angela Merkel s'apprête à quitter la chancellerie: les Allemands vont tourner la page, ce dimanche, à l'occasion d'élections législatives plus indécises que jamais.

La longévité de la dirigeante chrétienne-démocrate est exceptionnelle: à titre d'exemple, pendant ce temps, quatre présidents de la République - Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron - et sept Premiers ministres - Dominique de Villepin, François Fillon, Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Edouard Philippe et Jean Castex - se sont succédés en France.

À l'échelle internationale, sont-ils nombreux à être resté comme elle aussi longtemps au pouvoir? Pour le savoir, nous avons recensé tous les dirigeants - depuis 1900 - qui ont été pendant au mois 10 ans à la tête d'un État considéré comme une démocratie selon le "Democracy Index 2020" de The Economist.

Angela Merkel juste derrière Helmut Kohl

Angela Merkel pointe à la neuvième place de ce classement, juste derrière un autre Chancelier allemand, Helmut Kohl, resté un peu plus de 16 ans au pouvoir outre-Rhin. Mais c'est un autre État européen qui occupe la tête: la Suède, dirigée 23 ans d'affilée par Tage Erlander. Le Premier ministre social-démocrate est resté au pouvoir d'octobre 1946 à octobre 1969.

Pour trouver le premier dirigeant français, il faut descendre à la 16e place où se classe François Mitterand, au pouvoir de 1981 à 1995. Le socialiste possède une avance confortable sur son ancien premier ministre Jacques Chirac, au pouvoir "seulement" de 1995 à 2007, en raison de la réforme du quinquennat qui a réduit la durée de son deuxième mandat.

Encore des mois à gérer les affaires courantes?

Notons que certains dirigeants sont toujours en activité, comme le Hongrois Viktor Orbàn, 30ème du classement grâce à sa prise du pouvoir en mai 2010. Il est suivi de près par le néérlandais Mark Rutte, premier ministre des Pays-Bas depuis octobre 2010.

Angela Merkel n'a elle-même pas dit son dernier mot. Car à l'issue des élections législatives de ce dimanche, aucun parti n'aura la majorité à lui seul: les options de coalition pourraient être nombreuses et les négociations durer des mois, pendant lesquels l'actuelle Chancelière et ses ministres traiteront les affaires courantes. De quoi prolonger un peu plus son exceptionnelle longévité.

Louis Tanca Journaliste BFMTV