BFMTV

4.000 à 5.000 migrants essaient de monter dans des trains pour Zagreb à la frontière croate

Les migrants traversent la Serbie pour se rendre en Croatie suite à la fermeture de la frontière hongroise, le 16 septembre 2015

Les migrants traversent la Serbie pour se rendre en Croatie suite à la fermeture de la frontière hongroise, le 16 septembre 2015 - ALEXA STANKOVIC / AFP

Jusqu'à 5.000 migrants se trouvaient jeudi matin à la gare de Tovarnik, ville croate proche de la frontière serbe, dans l'espoir de prendre un train pour Zagreb, a indiqué un porte-parole du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) Jan Kapic.

"Il y a entre 4.000 et 5.000 personnes ici. Les trains arrivent mais ils ne peuvent pas prendre tous ces gens".

Les candidats à l'exil, dont certains fuyant les guerres en Syrie et en Irak, sont arrivés dans la nuit de mercredi à jeudi envahissant la petite gare de Tovarnik.

Une poignée de volontaires de la Croix-Rouge étaient sur place, distribuant de la nourriture en priorité aux centaines d'enfants et de bébés. Des renforts sont en route, a précisé Jan Kapic, notamment des aides médicales et des toilettes. "Il est très difficile de dire si cela va devenir le prochain camp de transit.

C'est au gouvernement croate de voir comment il va gérer" la situation, a-t-il dit. Selon lui, les migrants arrivent à la gare directement après avoir franchi la frontière, sans passer au poste de police pour se faire enregistrer. La police serait de toute façon complètement dépassée par le nombre élevé des arrivants, a-t-il souligné.

la rédaction avec AFP